RDC : Ford et IBM collaborent avec deux autres sociétés sur le premier projet de blockchain de cobalt

Le constructeur américain Ford ( FN ), le géant de la technologie IBM ( IBM.N ), le fabricant de cathodes sud-coréen LG Chem ( 051910.KS ) et le chinois Huayou Cobalt ( 603799.SS ) se sont associés au premier projet de blockchain approvisionnement en cobalt de la République démocratique du Congo.

RDC : Ford, IBM, LG lancent un projet de suivi du cobalt basé sur la blockchain


Le constructeur automobile Ford, le géant technologique IBM, le fabricant de cathodes sud-coréen LG Chem et le Chinois Huayou Cobalt, ont uni leurs forces dans ce qui est présenté comme «le premier projet de blockchain initié pour surveiller l’approvisionnement en cobalt de la RDC».

Selon les détails rapportés par Reuters , le projet pilote supervisé par RCS Global, un groupe d’approvisionnement responsable, vise à aider les fabricants à s’assurer que le cobalt utilisé dans les batteries lithium-ion n’a pas été extrait par des enfants ou utilisé pour alimenter des conflits.

Annoncé mercredi, il serait en cours de réalisation depuis décembre.

Alors qu’une guerre se mène entre les industries du smartphone et de l’automobile pour le cobalt, les sources d’approvisionnement du métal ont été mises sous le feu des projecteurs.

Plusieurs groupes de défense des droits de l’Homme ont dénoncé le travail des enfants dans les mines de cobalt.

En RDC, leader incontestable de la production mondiale, Amnesty International a déclaré qu’un cinquième de la production nationale est extrait à la main par des mineurs informels, y compris des enfants.

Louis-Nino Kansoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.