RDC Foot : La CAF sanctionne l’As Vita Club de Kinshasa pour comportement antisportif de ses supporteurs

20.000 USD d’amende à l’AS Vita Club pour comportement antisportif de ses supporteurs lors du match contre Raja

L’As Vita club de Kinshasa sanctionné par la CAF

Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé, lors de sa réunion tenue le 17 février 2019 au Caire, en Egypte, d’infliger une amende de 20.000 USD à l’AS Vita Club pour comportement antisportif affiché par ses supporteurs le dimanche 2 décembre 2018, au stade des Martyrs, à Kinshasa, en finale retour de la 15 Coupe de la Confédération, contre la formation marocaine de Raja CA Casablanca.

La ventilation de cette sanction donne 5.000 USD pour jets de bouteilles, 5.000 USD pour jets de projectiles et 10.000 USD pour défaillance dans le dispositif sécuritaire.

D’ailleurs, les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports ce qui suit : « Lorsque l’équipe du Raja se dirigeait vers le vestiaire à la mi-temps, quelques bouteilles en plastique ont été lancées sur le joueurs, alors que la police prenait le temps de réagir.

D’autant plus que, le jour du match, les membres de la sécurité du club s’étaient montrés très agressifs envers les officiels du match, depuis le début. Ils ont refusé de laisser quiconque entrer sur le terrain, même s’il est accrédité, pour ce qu’ils ont appelé des « raisons de sécurité ». Ils ont battu le personnel technique du Raja, empêchant même le médecin de pénétrer sur le terrain avec son équipement.

Après la pause, la sécurité avait interdit à l’officiel de revenir sur le terrain, ce qui a retardé la reprise de la deuxième mi-temps. Des fumigènes ont été allumés lorsque les deux équipes ont marqué. »

L’amende doit être acquittée en dollars dans les 60 jours suivant la notification de cette décision, en date du 27 février.

Le communiqué de la CAF ajoute que cette décision peut être attaquée devant le jury d’appel de la CAF, conformément aux dispositions du Code disciplinaire de la CAF.

Celui qui entend interjeter appel doit annoncer son intention par écrit dans un délai de 3 jours, à compter de la communication de la décision.

Le dépôt doit être payé dans le délai prescrit. Faute de ce versement, l’appel est irrecevable. Pour rappel, le match de Kinshasa s’était soldé par 3-1 en faveur de l’AS V.Club qui avait perdu la finale aller par 0-3, à Casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.