Guide Complet Sur Le Cloud Computing Ou Informatique En Nuage

Toute la technologie est actuellement orientée vers l’internet. Le partage de connaissance est devenu très facile, cela grâce à plusieurs outils de communication. Le Cloud Computing (Informatique en nuage) fait aussi partie de technologies futuristes à coté de l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine. Au menu de ce post ” Guide Complet Sur Le Cloud Computing Ou Informatique En Nuage “: la définition du Cloud Computing, ses caractéristiques, les opportunités pour les entreprises, les avantages du Cloud computing mais aussi une présentation des inconvénients en des termes clairs. Installez vous car vous trouverez la réponse à presque toute vos questions.

Dans ce long article, il sera question de répondre à plusieurs questions qui me sont fréquemment posées par les internautes sur le sujet. Parce qu’en cherchant sur le net je n’ai trouvé aucune réponse capable de satisfaire à ma curiosité sur la préoccupation « Qu’est-ce que le Cloud Computing ». Je tacherais de vous explique de la manière la plus simple possible, ce que j’ai retenu sur le cloud computing en français facile.

 

Voir Aussi : 

Top 10 Meilleures Applications Cloud Pour Android Et iOS

 

 

Quelle Est La Définition Du Cloud Computing (Infonuagique ou Nuagique) ?

L’informatique en nuage, Nuagique ou encore infonuagique dans certaines régions. En de termes simples le Cloud Computing est la fourniture de services informatiques à la demande. Ce service inclue l’utilisation des applications pour le stockage et le traitement de données avec Internet et généralement sur base de paiement à l’utilisation. Signalons que quelques firmes fournissent un service de Cloud Computing Gratuit. Contrairement à ce que pensent plusieurs, le Cloud Computing n’est pas seulement le stockage des données avec internet car plusieurs services que nous verrons dans la suite y sont liés.

Comment Fonctionne Le Cloud computing ?

La possession des infrastructures informatiques ou centre de données (Data Center en anglais) par des entreprises est onéreuse c’est-à-dire couteuse. C’est ainsi que les entreprises peuvent louer des applications, de l’espace de stockage, auprès d’un fournisseur de services cloud. C’est valable pour les particuliers car vous aussi vous pouvez jouir de ce service.

Une utilisation des services Cloud permet à une entreprise d’éviter les coûts initiaux et la complexité liés à la possession et à la maintenance des infrastructures IT (Information Technic ou Techniques d’information (TI) en français). D’une manière simple une entreprise paye la location d’un service en ligne. En retour, les fournisseurs de services peuvent bénéficier d’importantes économies en fournissant le même type de service à un large éventail de clients. Voyons alors c’est quoi un service cloud.

Quels Sont Les Services De Cloud Computing Disponibles ?

 

Cloud Computing : Définition & Guide Complet Sur L’informatique En Nuage

Les services de Cloud Computing couvrent aujourd’hui une vaste gamme d’options. Depuis les bases du stockage, de la mise en ligne et de la puissance de traitement jusqu’au traitement du langage naturel et à l’intelligence artificielle ainsi qu’aux applications bureautiques standard. Presque tous les services qui ne nécessitent pas que vous soyez physiquement proche du matériel informatique que vous utilisez peuvent maintenant être fournis avec le Cloud.

Quels Sont Des Exemples D’Informatique En Nuage ?

Le cloud computing est à la base d’un grand nombre de services. Cela inclut les services grand public comme Gmail ou la sauvegarde en nuage des photos sur votre smartphone. Mais aussi les services qui permettent aux grandes entreprises d’héberger toutes leurs données et d’exécuter toutes leurs applications à distance dans le cloud. Netflix s’appuie sur les services de cloud computing pour faire fonctionner son service de streaming vidéo

. Le stockage en ligne de fichiers avec les différents supports comme Dropbox, Drive pour Android ou encore iCloud avec iOS. La synchronisation des paramètres sur différents appareils sont des exemples concrets du Cloud Computing.

Ce service est devenu l’option par défaut pour de nombreuses applications. Les éditeurs de logiciels proposent de plus en plus leurs applications sous forme de services liées à Internet plutôt que sous forme de produits autonomes, surtout lorsqu’ils tentent de passer à un modèle d’abonnement. Toutefois, le cloud computing présente un inconvénient potentiel, dans la mesure où il peut également entraîner de nouveaux coûts et de nouveaux risques pour les entreprises qui l’utilisent.

Pourquoi L’utilisation du terme « Informatique En Nuage » ?

Littéralement « Cloud Computing » signifie « Informatique en Nuage ». Un concept fondamental derrière ce terme bizarre fondé sur l’hypothèse selon laquelle l’emplacement du service et de nombreux détails tels que le matériel ou le système d’exploitation sur lequel il fonctionne, sont en grande partie sans importance pour l’utilisateur.

C’est dans cet esprit que la métaphore du « nuage » a été empruntée à de vieux schémas de réseaux de télécommunications, dans lesquels le réseau téléphonique public (qui plus tard devient Internet) était souvent représenté comme un nuage pour indiquer que la précision et la justesse ne comptait pas. Il s’agit bien sûr d’une simplification excessive car pratiquement pour de nombreux clients, la localisation de services et de leurs données reste un problème clé.

Quelle Est L’histoire du Nuagique ou Infonuagique ?

Le Cloud Computing en tant que terme existe depuis le début des années 2000, mais le concept de l’informatique en tant que service existe depuis bien plus longtemps (vers les années 1960). A cette époque certaines compagnie informatiques permettaient aux entreprises de louer du temps sur leurs ordinateur, plutôt que de devoir en acheter un eux-mêmes. C’était l’époque de la technologie lourde et trop coûteuses car seuls quelques grandes industries en avaient.

Ces services « en temps partagé » ont été largement dépassés par l’essor du PC, qui a rendu la possession d’un ordinateur beaucoup plus abordable. Et plus tard l’essor des Data Center d’entreprise, qui permettaient aux entreprises de stocker de grandes quantités de données.

Mais le concept de location d’accès à la puissance de calcul a refait surface à maintes reprises. Surtout chez les fournisseurs de services d’application, les fournisseurs d’informatique à la demande et les fournisseurs d’informatique en réseau de la fin des années 1990 et du début des années 2000. Vint ensuite le vrai Cloud Computing, qui s’est réellement imposée avec l’émergence du logiciel en tant que service. Les fournisseurs d’informatique en nuage à grande échelle tels que Amazon Web Services permet de rendre encore plus vulgaire ce service.

Quelle Est L’importance Du Cloud ?Cloud Computing

 

Question trop intéressante car selon une étude d’IDC, la mise en place de l’infrastructure nécessaire au cloud computing représente aujourd’hui plus d’un tiers de l’ensemble des dépenses informatiques dans le monde. Pendant ce temps, les dépenses en IT internes traditionnelles continuent de diminuer à mesure que les charges de travail informatiques continuent de se déplacer vers le cloud, qu’il s’agisse de services cloud publics offerts par les fournisseurs ou de cloud privés créés par les entreprises elles-mêmes.

La recherche prévoit qu’environ un tiers des dépenses en TI des entreprises seront consacrées à l’hébergement et aux services en nuage. « Ce qui indique une dépendance croissante envers des sources externes d’infrastructure, d’applications, de gestion et de services de sécurité ». Selon l’analyste Gartner, la moitié des entreprises mondiales utiliserons le cloud computing d’ici 2021.

Toujours selon Gartner, les dépenses mondiales pour les services cloud atteindront plus de 260 milliards de dollars cette année. Il croît également à un rythme plus rapide que ce à quoi s’attendaient les analystes. Mais il n’est pas tout à fait clair quelle part de cette demande provient des entreprises qui veulent réellement passer au cloud et quelle part est créée par les fournisseurs qui n’offrent plus que des versions cloud de leurs produits (souvent parce qu’ils souhaitent passer de la vente de licences uniques à la vente d’abonnements cloud potentiellement plus lucratifs et prévisibles).

Qu’est-ce Que L’Infrastructure As A Service (IaaS ou infrastructure en tant que service en français) ?

La Nuagique peut être décomposé en trois modèles de Cloud Computing. Infrastructure-as-a-Service (IaaS) qui désigne les éléments fondamentaux de l’informatique qui peuvent être loués : serveurs physiques ou virtuels, stockage et réseaux. Cela est intéressant pour les entreprises qui veulent créer des applications à partir de zéro et qui veulent contrôler presque tous les éléments eux-mêmes. Mais cela exige à des entreprises la possession de toutes les compétences techniques nécessaires pour pouvoir tout gérer.

Selon une étude menée par Oracle, deux tiers des utilisateurs d’IaaS ont déclaré que l’utilisation de l’infrastructure en ligne facilite l’innovation, réduit leur temps de déploiement de nouvelles applications et services et permet l’économie des coûts de maintenance courante. Cependant, la moitié d’entre eux ont déclaré que l’IaaS n’est pas suffisamment sécurisé pour la plupart des données critiques.

Avantages et Inconvénients du Cloud Computing

Le cloud computing n’est pas nécessairement moins cher que d’autres formes de services d’informatique, tout comme la location n’est pas toujours moins chère que l’achat à long terme. Si une application a un besoin régulier et prévisible de services informatiques, il peut être plus économique de fournir ce service en interne.

Certaines entreprises peuvent être réticentes à héberger des données sensibles dans un service qui est également utilisé par leurs concurrents. Le passage à une application SaaS (Software-as-a-Service) peut également signifier que vous utilisez les mêmes applications qu’un concurrent, ce qui peut rendre difficile la création d’un avantage concurrentiel si cette application est essentielle pour votre entreprise.

Cloud Computing

Bien qu’il soit facile de commencer à utiliser une nouvelle application dans le Cloud, la migration de données ou d’applications existantes vers le Cloud peut être beaucoup plus compliquée et coûteuse. Il semble qu’il y ait maintenant une certaine pénurie de compétences en informatique dans les Nuages, le personnel ayant des compétences en informatique du Cloud, des connaissances en surveillance et en gestion de Cloud Computing, ce qui est particulièrement rare.

Dans un rapport récent, une portion importante d’utilisateurs expérimentés de l’informatique en Nuage a déclaré qu’ils pensaient que les coûts initiaux de migration l’emportaient finalement sur les économies à long terme créées par l’IaaS.

Et bien sûr, vous ne pouvez accéder à vos applications que si vous disposez d’une connexion Internet.

Quel Est L’impact De L’adoption De l’Infonuagique Sur Les budgets informatiques ?

Le cloud computing tend à déplacer les dépenses d’investissement vers les dépenses d’exploitation. Cela peut permettre aux entreprises d’éviter d’importantes augmentations des dépenses en TI qui seraient traditionnellement associées à de nouveaux projets. Il peut être plus facile d’utiliser le Cloud pour minimiser le budget que d’aller voir le directeur financier et chercher plus d’argent.

“Les DSI se tournent de plus en plus vers l’infrastructure et les services en nuage afin d’accroître la flexibilité et de réduire la pression sur les budgets d’investissement “, note une étude de ZDNet sur les prévisions budgétaires informatiques. Bien sûr, cela ne signifie pas que Cloud Computing est toujours ou nécessairement moins chère que le maintien des applications en interne. Pour les applications dont la demande de puissance de calcul est prévisible et stable, il peut être moins cher (du point de vue de la puissance de traitement au moins) de rester en interne.

Comment Etablir Une Analyse De Rentabilisation Pour Le Cloud Computing ?

Pour établir une analyse de rentabilisation en faveur de la migration des systèmes vers le cloud, vous devez d’abord comprendre ce que coûte réellement votre infrastructure existante. Il y a beaucoup d’aspects à prendre en compte :

  • Le coût d’exploitation d’un centre de données, et des extras comme les lignes louées.
  • Evaluer le coût du matériel physique comme serveurs et détails des spécifications comme les processeurs, les cœurs et la RAM,
  • Le coût du stockage.
  • Vous devrez également calculer le coût des applications. Que vous envisagiez de les vider, de les héberger à nouveau dans le Cloud, de les reconstruire complètement pour le Cloud ou d’acheter un tout nouveau package SaaS, chaque option aura des implications financières différentes.
  • L’analyse de rentabilisation de l’infonuagique doit également inclure les coûts de personnel (souvent au deuxième rang après les coûts d’infrastructure) et des concepts plus nébuleux comme l’avantage de pouvoir fournir de nouveaux services plus rapidement.

Toute analyse de rentabilisation du cloud Computing devrait également tenir compte des inconvénients potentiels, y compris le risque d’être enfermé dans un seul fournisseur pour votre infrastructure technologique.

Adoption Du Cloud Computing Dans Les Entreprises

Cloud Computing

Bien que le marché du Cloud Computing soit en pleine croissance, il est difficile d’obtenir des chiffres sur la façon dont les entreprises adoptent ce service. Une série d’études montre qu’environ 12% pour cent des entreprises se considèrent comme ” Cloud-first ” et qu’environ un tiers d’entre elles gèrent des charges de travail dans le Cloud. Tandis qu’un quart des entreprises insistent sur le fait qu’elles ne cèderont jamais à la demande.

Cependant, il se peut que les chiffres sur l’adoption du cloud dépendent de la personne à qui vous parlez au sein d’une organisation. Toutes les dépenses dans Cloud ne seront pas centralisées et les services sont relativement faciles à souscrire, de sorte que les responsables d’entreprise peuvent commencer à les utiliser et à payer à partir de leur propre budget, sans avoir besoin d’informer le département informatique. Cela peut permettre aux entreprises d’aller plus vite, mais peut également créer des risques de sécurité si l’utilisation des applications n’est pas bien gérée.

L’adoption variera également selon l’application : le courrier électronique en nuage – est beaucoup plus facile à adopter qu’un nouveau système financier par exemple. Les recherches de Spiceworks suggèrent que les entreprises envisagent d’investir dans des outils de communication et de collaboration en Cloud ainsi que dans la sauvegarde et la reprise après sinistre, mais qu’elles sont moins susceptibles d’investir dans la gestion de la chaîne logistique.

Qu’en Est-il De La sécurité De l’informatique En nuage ?

Certes, de nombreuses entreprises restent préoccupées par la sécurité des services cloud, bien que les violations de la sécurité soient rares dans ce domaine. Le degré de sécurité que vous considérez comme étant l’informatique dans les nuages dépendra en grande partie de la sécurité de vos systèmes existants. Les systèmes internes gérés par une équipe qui doit s’occuper de bien d’autres choses sont susceptibles d’avoir plus de fuites que les systèmes surveillés par les ingénieurs d’un fournisseur de Cloud dédié à la protection de cette infrastructure.

 

Voir Aussi :

Les Meilleurs Gestionnaires De Mots De Passe Gratuit Pour Android Et iOS

 

 

Toutefois, la sécurité reste un sujet de préoccupation, en particulier pour les entreprises qui transfèrent leurs données entre de nombreux services en nuage, ce qui a entraîné la croissance des outils de sécurité en nuage, qui surveillent les données se déplaçant vers et depuis le nuage et entre les plateformes en nuage. Ces outils permettent d’identifier l’utilisation frauduleuse de données dans le nuage, les téléchargements non autorisés et les logiciels malveillants. Il y a cependant un impact financier et sur la performance : ces outils peuvent réduire le retour sur investissement du cloud de 5 à 10 %, et l’impact sur la performance de 5 à 15 %. Le pays d’origine des services cloud est également préoccupant pour certaines organisations

L’article est devenu trop long, je préfère m’arrêter par ici et vous faire une deuxième partie car j’ai eu plusieurs données sur les Cloud computing. En Attendant vous pouvez toujours commenter et présenter vos avis dans l’espace de commentaire.

Rendez-vous dans la deuxième partie de cet article pour voir les types de Cloud, les engins pour les entreprises, les prix liées aux différents services Cloud et bien d’autres sujets inédits. A bientôt !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.